La perle et la coquille

La perle et la coquille

Nicole nous propose de partager ce roman qui raconte les rêves (tellement souvent bafoués et déçus) et les combats des femmes afghanes d'hier et d'aujourd'hui. Et que ce soit à notre époque ou il y a 100 ans, les choses n'ont pas beaucoup changé : le poids des traditions est étouffant, et le statut de la femme est proche du néant. Considérées comme du bétail, données, vendues, échangées, offertes, esclaves, elles doivent supporter les mariages arrangés, baisser le regard, parler à voix basse ou mieux, se taire, devenir invisibles, et obéir à ces hommes dont elles sont entièrement à la merci. Puis surtout leur donner des fils, beaucoup de fils, seule façon d'obtenir un (tout petit) peu de respect de la part de ces hommes souvent brutaux et égoïstes.

Kaboul, 2007. Depuis qu'il a été enrôlé dans les forces talibanes, le père de Rahima n'est plus que l'ombre de lui-même.

Sans lui, sa mère et ses sœurs n'ont pas le droit de quitter la maison.

Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui autorise sous certaines conditions, à travestir une fille jusqu'à ce qu'elle soit en âge de se marier.

Rahima devient alors Rahim, et découvre une liberté qui va faire naître en elle un désir d'émancipation aussi fort que celui qu'éprouva son aïeule, Shekiba, un siècle plus tôt.
Les destinées de ces deux femmes se font écho , et permettent une exploration captivante de la condition féminine  en Afghanistan.
Rendez vous pour échanger autour de la perle et la Coquille de Nadia Hashimi 
Le mercredi 7 Octobre à 10h salle 4 à Chauvière

Jacqueline